Accueil FAQ Présentation Membres Téléchargements Contact ASSOCIATION DES PRATICIENS DE  L'HYPNOSE ! Glossaire: Hypnose Le terme doit son invention à James Braid, un chirurgien de Manchester du XIXe siècle. C’est l’abrégé de "neuro-hypnotism", que Braid avait forgé sur le grec hupnos (sommeil). Il voulait ainsi désigner le processus par lequel on induit un état comparable au sommeil. Mais il s'avère que l'hypnose ne met en sommeil que les sens et leur contrôle, ce qui diffère profondément du sommeil. Principales indications de l’Hypnose Les principales indications de l’hypnose concernent: le traitement de la douleur aigüe et chronique, le traitement de l’anxiété, le traitement des troubles psychiques et l’aide à la concentration et à la potentialisation des motivations. Qu'est-ce que l'hypnose ? C'est un état naturel. Chacun passe par cet état entre l'état de conscience quotidien et le sommeil, à l'aller comme au retour ? Vous avez donc déjà été dans cet état de nombreuses fois dans votre vie ! L'hypnose est mesurable scientifiquement : c'est un état dans lequel votre cerveau fonctionne à une fréquence inférieure à celle de votre état d'activité usuel. En hypnose, les deux hémisphères du cerveau fonctionnent en harmonie et non plus de manières distinctes comme en éveil. Voilà, pour vous rassurer et vous informer. Les hypnothérapeutes préfèrent parler de ce qui est possible dans cet état, de son utilisation, que de ce qu'il est : cela évite de nombreux conflits de définition ? bien inutiles. Qu'est-ce que « l'hypnothérapie » ? L'hypnothérapie est une technique qui utilise l'hypnose pour vous aider à surmonter une difficulté personnelle. Elle est réputée pour la brièveté de ses traitements, l'absence de tout phénomène secondaire, et son efficacité. Depuis quand l'hypnose / l'hypnothérapie est-elle utilisée ? Impossible de répondre d'une manière précise puisque nous savons que l'Egypte ancienne la connaissait déjà (mais d'où l'avaient-ils acquise ?) et que bien des peuplades la pratiquaient sous des formes diverses (chamanisme). Quelle différence entre hypnose et auto-hypnose ? Fondamentalement, aucune. L'auto-hypnose demande toutefois en entraînement spécial pour être à la fois l'instructeur et le patient, celui qui dirige et celui qui expérimente ? L'hypnose repose dans le fait que vous accordez votre confiance à quelqu'un qui va utiliser cette confiance pour vous guider vers ce que vous voulez devenir. Etre hypnothérapeute, c'est savoir mériter cette confiance et comment guider celui qui vous l'accorde vers ce qui est bon pour lui (dans le respect absolu de ce qu'il est et de ses valeurs). Vais-je perdre le contrôle de moi-même en hypnose ? Absolument pas ! L'hypnothérapie est la cousine éloignée de l'hypnose de scène parce qu'elle repose sur le fait que vous demeuriez en tout instant lucide et conscient de ce que vous dites ou faites. Vais-je me souvenir de ce qui se passera en hypnose ? Parfaitement. Sans ce souvenir, l'hypnothérapie perd son efficacité. Puis-je être contraint de faire, en hypnose, quelque chose que je ne voudrais pas faire ? Non, en aucun cas. Votre conscience demeure et vous ne ferez rien qui puisse vous mettre en danger ou qui heurte votre conscience et votre morale. Quelles sont les limites de l'hypnothérapie ? L'hypnothérapie trouve ses limites quand vous décidez de ne pas vous investir, de vous reposer entièrement sur l'hypnothérapeute. L'hypnose est un moyen mis à votre disposition pour vous soigner, avec l'aide d'un thérapeute attentionné. Peut-on tout soigner par l'hypnose ? Non. L'hypnothérapie ne peut vous guérir d'une maladie grave (cancer, sida, ?), mais, en collaboration avec votre médecin traitant, elle peut vous aider pendant son traitement médical. En bref, - et très schématiquement ! - le médecin s'occupe de votre corps et de la maladie, tandis que l'hypnothérapeute peut s'occuper de vous, la personne malade, et vous aider à diminuer vos douleurs et vos souffrances. ASSOCIATION DES PRATICIENS DE L’HYPNOSE COPYRIGHT - 2010